mercredi 25 octobre 2017

La Miseria Deluxe (tango pirata)


J’ai découvert Miseria Deluxe au Tejo bar à Lisbonne, au lieu des bœufs nocturnes. C’est Sylvestre, un ami qui fréquente la Guillotine qui m’a convié à découvrir le trio : Donatello Brida: acordéon et voix, Filippo Bonini Baraldi: violon, Omuba: tuba.


Quelques temps après Donatello est venu faire un stage avec moi. Une confirmation : toute l’énergie poétique que j’avais perçue lors du concert était là. Il campe un personnage à la voix de taverne, rocailleuse et pleine de force, âpre et poétique, une sorte de Tom Waits qui aurait un pied dans un film de Jim Jarmush et l’autre dans un film de Fellini. Un circassien de rue, comme son tango. Car avant d’être joué dans les salons sofistiqués de Buenos Aires, c’est dans la rue et les bars mal-famés, (de m’Alfama)  que le Tango est né. Une musique de naufragés, marins, poètes. Une musique qui  exprime les angoisses, les amours, les histoires de vie.
Donatello est né dans les Alpes Italiennes en 1970 ; Ingénieur de formation, il profite de quelques bourses de recherche scientifique pour voyager en France, Pays bas et Portugal. A partir de 1999 il vit à Lisbonne où il enseigne la Physique Electronique. En 2003,  il achète un accordéon et se dédie à sa passion, la musique. En 2004, il fonde un groupe de musique Italienne : Anonima Nuvolari et entre 2005 et 2010 il fut accordéoniste du groupe portuguais OqueStrada. Miseria Deluxe est son projet le plus récent.


Aucun commentaire:

Publier un commentaire